A la découverte de Grand Corps Malade

Par le 28/02/2018 0 102 Views

De son vrai nom Fabien Marsaud, Grand Corps Malade est né le 31 Juillet 1977 à Seine-Saint-Denis en France. Passionné de sport depuis son enfance et surtout de basketball, il eut à 17 ans l’occasion d’intégrer le centre de formation basket-études de Toulouse, mais il refusa cette proposition, préférant rester à Saint-Denis où il intégra l’équipe de basket d’Aubervilliers en jouant à un niveau équivalent à Nationale 3, en qualité d’ailier. Il obtint par la suite un diplôme d’études universitaire en Sciences et Techniques des activités physiques et sportives.

Victime d’un accident en 1997 alors qu’il effectuait un plongeon dans une piscine très basse, il séjourna quelques temps à l’hôpital. Annoncé paralysé, il sera remis sur pieds en 1999 après une année de rééducation, et en référence à ce handicap et aussi à sa grande taille il prit le nom de scène de Grand Corps Malade en 2003

N’étant passionné que du sport, son accident  l’oblige à explorer d’autres orientations et c’est ainsi  qu’il se lança dans le slam en 2003 et anima entre autres le Slam’Alikoumen, une prestation slam qui se déroule un soir par mois, au café culturel de Saint-Denis.

En 2005 il enchaîne les représentations du Réservoir à la première partie du concert de Hakim en passant par celui de Cheb Mami, etc. Il sort en 2006 son premier album intitulé Midi20 auquel suivront plusieurs autres tel que Enfant de la ville (2008), 3ème temps (2010), Funambule (2013), Il nous restera ça (2015). Il est également l’auteur de Patients , son premier livre en prose dans lequel il raconte avec humour, dérision et beaucoup d’émotion, les douze mois qu’il a passé au centre de rééducation après son accident en 1997. Avec Mehdi Idir, ils adaptent le roman au cinéma en 2017 avec plusieurs récompenses.

En 2017, Grand Corps Malade sort son 6ème album intitulé Plan B  qui comporte 15 titres parfois mélancoliques, parfois lumineux, mais toujours émouvant.

Sam Fort

Passionné de médias sociaux, de foot, de voyage et de tout ce qui a trait aux générations X, Y et Z, j'aime écrire, partager mes connaissances et surtout apprendre. "Il faut réfléchir à comment être social, plutôt qu'à comment faire du social" (Jay Baer).