08 mars : Journée Internationale des Droits des femmes ou la fête des mères en avance ?

Par le 14/03/2021 0 432 Views

Le 08 mars de chaque année, le monde entier célèbre la Journée Internationale des Droits des Femmes. Cette journée, officialisée par les Nations unies en 1977 et célébrée dans de nombreux pays à travers le monde est d’une part, l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes et d’autre part de mettre en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes. Mais une confusion s’installe chaque année à l’occasion de cette journée. Les marques multiplient des offres spécialement pour les femmes et les hommes en font une journée de poème à l’égard de la femme.

Ce lundi 08 mars 2021, le monde entier célébrait la 44ème édition de la Journée Internationale des Droits des Femmes. Pour l’édition de cette année, le thème retenu par les Nations Unies est : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19 ». Ce thème, selon l’organisation internationale, veut célébrer les incroyables efforts déployés par les femmes et les filles du monde entier pour façonner un avenir et une relance plus égalitaires après la pandémie de COVID-19. Plusieurs actions été faites pour marquer l’édition de cette année. Et ceci aussi, du côté des marques qui n’ont pas manquées de faire des propositions commerciales mais aussi du côté des hommes qui ont fait sortir les grandes et belles phrases pour les femmes.

« Ce n’est pas la journée de la femme. Le 08 mars n’est pas une fête. Ne nous souhaiter pas une bonne fête. Nous ne voulons pas de cadeaux le 08 mars. Etc. » ! Ce sont là autant de coup de gueules qui ont été laissés par les féministes sur les réseaux sociaux au cours de ce 08 mars. Et pour cause, dès le matin du jour, les messageries des femmes, les réseaux sociaux ont été inondés de poèmes à l’endroit des femmes. Qui pour magnifier sa beauté, qui pour parler de la mère dévouée qu’elle est et même d’autres pour juger le mode de vie de certaines. Tout porte à croire que le 08 mars est la Saint Valentin en Prime.

Campagne Marketing de trop

Mais du côté des marques, c’est une campagne de marketing qui s’installe clairement. Selon les experts, la Journée internationale des femmes est régulièrement et abusivement appelée « journée de la femme », notamment dans le marketing ou les médias. « Alors que le 8 mars est fait pour « informer, interpeller, sensibiliser les citoyens sur les inégalités et les discriminations que vivent encore les femmes aujourd’hui », certaines personnes, tel le militant féministe Naëm Bestandji, déplorent que cette transformation en « Fête de la femme » « détourne l’objectif du 8 mars à l’avantage du machisme et du patriarcat ». Bestandji critique également les opérations commerciales organisées ce jour, comme les entrées gratuites pour les femmes ou les promotions qui leur sont accordées. Les messages de bonne fête adressés aux femmes sont, toujours selon Naëm Bestandji, dans cette même logique. La journaliste Fiona Schmidt partage le même constat et incite à « ne surtout pas participer » à cette « parodie d’empowerment » » peut-on lire sur les sites.

Parlant des campagnes des marques, le site Marocain Map Express ironise en disant qu’avec une prise de conscience plus aiguë, générée par un tollé de critiques, ces marques ont, quoique leur objectif ultime étant le gain et l’argent, trouvé quelques “idées géniales”. « Soutenir des causes féminines ou lancer des campagnes thématiques pour sensibiliser l’autonomisation des femmes, une sorte de féminisme publicitaire appelé “Femvertising” dans le jargon Marketing. Des actions perçues par certains comme authentiques et qualifiées de superficielles et déconnectées par d’autres » continue le site.

Une réduction spécialement pour les femmes, des cadeaux offerts, des cartes « roses » offertes, tout laisse à croire que les marques en plus de détourner cette journée font même des campagnes marketing sexistes. Et sur les réseaux sociaux, les hastags se multiplient pour dénoncer cet état de choses. Parce que Le 8 mars n’est pas une fête. Le 8 mars est une journée de lutte pour les droits des femmes ! « Le 8 mars, ce n’est pas un jour en l’honneur des femmes, un hommage à la beauté des femmes, […] c’est une journée pour rappeler le chemin qu’il reste à parcourir » en matière d’égalité entre les sexes, insiste le secrétariat d’Etat Français chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes » rapporte le Monde. Et ça visiblement c’est une autre lutte que les femmes doivent mener. Incroyable ! Comme si elles n’en ont pas assez déjà sous le bras!

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo