Racisme/Violences policières : la révolution ? (1ère partie)

Par le 09/06/2020 0 51 Views

Mathin Luther King, Nelson Mandela, etc. seraient certainement heureux dans leurs tombes actuellement. Et pour cause, ce qui se passe dans le monde depuis près de deux semaine est révolutionnaire. Dans les rues de New-York, Montréal, Londres ou encore paris etc…, d’immenses foules bravent la météo, les menaces, la COVID-19, pour protester contre les violences policières à l’égard des noirs surtout et contre le racisme. Est-ce le début d’une nouvelle ère contre ce fléau ou juste un mouvement d’humeur passager ? Nous en discuterons tout au long de ce mois sur votre blog. Mais avant, dans cet article, nous allons vous faire le point de ce qui a déclenché tout ça.

George Floyd : c’est la mort de cet afro-américain, étouffé, par un policier américain blanc qui a déclenché l’indignation du monde entier. Alors que, ce mardi 09 juin, il sera conduit dans sa dernière demeure. La Presse.ca informe que des milliers d’habitants de Houston, notamment du « Third Ward », le quartier où il a grandi, ont bravé lundi 08 juin, le soleil et la chaleur pour rendre hommage à George Floyd, dans la tristesse et le recueillement. Libération renchérit pour détailler que « sur la route de Houston qui mène des pompes funèbres à la chapelle funéraire Fountain of Praise, des centaines de drapeaux américains ont été plantés… En plein soleil, sous 42°C ressentis, avec masques et gants pour entrer dans l’église. Beaucoup d’Afro-Américains sont venus, mais également des Asiatiques, quelques Amérindiens, des Latinos, des Blancs. Il y a des familles, des groupes d’amis, beaucoup de trentenaires ou des aînés qui ont vécu les années 60 et qui n’ont rien vu changer, ou si peu ».

A la face du monde, dans une vidéo, on voyait un homme noir à terre en train d’agoniser sous le genoux d’un policier blanc. Il s’éteindra peu après. « 8 minutes 46 : c’est le temps qu’a passé un policier blanc du nom de Derek Chauvin, le genou appuyé sur le cou de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, jusqu’à l’asphyxier et le tuer le 25 mai lors de son interpellation » raconte le journal de Montréal. Mis aux arrêts depuis les faits, le policier risque jusqu’à 40 ans de prison.

Des manifestations contre le racisme sont observées depuis, partout dans le monde
Image: Parisien

Des manifestations inédites

La vidéo de la mort par étouffement de George Floyd a été tournée par une jeune adolescente de 17 ans. Cette vidéo est devenue en quelques heures virales sur les réseaux sociaux. Visionnée par tout le monde, elle déclenchera une vague d’indignation. Très vite, les stars du monde entier se rallieront à la cause pour dénoncer les violences policières à l’égard des noirs. Le hastag Black lives Matter va naitre dans la foulée. Le policier auteur du crime sera interpellé. Les images des manifestants qui réclament la fin du racisme et des violences policières dans les différents pays, ne laissent personne indifférentes. Le Journal de Montréal parle de près de 15 000 manifestants dans les rues de la ville pour dire non au racisme. En France, ils sont plus de 20 000 alors qu’aux Etats Unis, ce chiffre est multiplié par 10 ou 20.

Autres formes de manifestations, après les policiers de Minneapolis, c’est autour des démocrates de s’agenouiller pour George Floyd. Des démocrates du Congrès américain se sont agenouillés lundi 08 juin pour observer 8 minutes 46 de silence en hommage au « martyr » de George Floyd et d’autres Américains noirs tués par la police, avant de dévoiler une proposition de réforme des forces de l’ordre. La présidente démocrate du Congrès, Nancy Pelosi a expliqué que ce projet de réforme « structurelle » de la police vise à « mettre fin aux brutalités policières, obliger la police à rendre des comptes, améliorer la transparence et créer des changements profonds et structurels qui protègent le droit de tous les Américains à la sécurité et à une justice égalitaire » rapporte le Journal de Montral. Il développe pour dire que « le Justice and Policing Act entend entre autres créer un registre national pour les policiers commettant des bavures, faciliter les poursuites judiciaires contre les agents et repenser leur recrutement et formation ».

Tout porte à croire que c’est le début d’une nouvelle ère dans la lutte contre le racisme et les violences policières dans le monde. Ces différentes propositions et actions déclencheront vraiment une meilleure situation des noirs dans le monde ? Nous ferons ces différentes analyses sur votre blog tout au long de ce mois.

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo