Mode/Tendance : Le rouge à lèvres, accessoire de beauté très convoité

Par le 22/03/2020 0 95 Views

Neutre, noir, bleu, marron, rose ou violet, ils servent à sublimer les lèvres et aiguiser la beauté de la femme. Les rouges à lèvres occupent une place de choix dans la cosmétique. Ils soulignent les lèvres, les colorent et attirent le regard. C’est un véritable produit féminin.

Historique du rouge à lèvres

Comme tout produit qui existe, le rouge à lèvres a aussi bien son histoire. D’après nos sources, le rouge à lèvres est utilisé pour la première fois, il y a cinq mille ans. Et le produit était réalisé à partir de pierres semi-précieuses broyées et mélangées à de la cire d’abeille. Et c’est bien des siècles après que des femmes de la civilisation de l’Indus (Civilisation dont le territoire s’étendait autour de la vallée du fleuve Indus dans l’Ouest du sous-continent Indien) utilisent des rouges à lèvres qui sont teintés d’une couleur rouge. Par contre, le rouge lèvre a une teinte rouge violacée en Egypte antique et est fait à base d’algues mélangées à d’autres matières. La reine Cléopâtre ainsi que les femmes de la Grèce Antique, ont leur matière à elles pour s’enduire les lèvres. Il faut comprendre que le rouge à lèvres devient accessible à tous à partir du XVIe siècle. A cette époque, il est bien utilisé par la couche féminine ainsi que masculine.

Le premier bâton de rouge à lèvres à base de cire de bougie fut créé en 1880. Durant la première guerre mondiale, la peinture de la bouche était réservée uniquement aux actrices et prostituées. C’est Paul Baudecroux qui est le père du rouge à lèvres moderne. Il a inventé dans les années 1920, le rouge à lèvres indélébile « Rouge Baiser ». La naissance du rouge à lèvres est aussi attribuée aux frères Revson qui, en 1932 ont conçu des maquillages à lèvres assortis à leur gamme de vernis. Puis nous évoluons pour retrouver en 1915 l’inventeur américain Maurice Lévy qui a pensé avoir le brevet du tube coulissant. Un autre américain a fait breveter le rouge à lèvres pivotant en 1923. Il s’agit de James Bruce Mason. C’est les années 1990 qui ont plus vu le développement de ce gloss ou rouge à lèvres parfumés et enrichis en vitamines. Ils s’implantent un peu partout dans le monde et ses diversifications ont commencé.

Rouge à lèvres, la touche du maquillage

Le rouge à lèvres, un accessoire incontournable de beautéIntégré dans un tube coulissant, qui, dans un mouvement de tournement le fait apparaître dans toute sa splendeur, le rouge à lèvres est l’une des plus belles armes de la femme. Il apparaît bien évidemment sous plusieurs auspices. Mais ce qui est certain c’est un produit du cosmétique qui permet de souligner les lèvres. Il apporte une touche de glamour et rend sensuelle les lèvres de celle qui la porte, mais rehausse aussi sa beauté. Il tient son nom du fait qu’il apporte une couleur de fraîcheur ou de noir aux lèvres qui l’accueillent. D’un ton murmure, il ne fait pas de bruit quand on le coulisse pour le faire sortir de sa boîte de protection. L’ouverture et la fermeture laissent juste un léger bruit normal. Aperçu, il donne envie de le découvrir quoiqu’en soit l’emballage qui l’enveloppe. Il exalte le regard des femmes et se fait vite priser. Neutre ne laissant aucun arrière-goût dans la bouche, le rouge à lèvres a un goût pasteurisé et vulgaire. Au touché, il est pâteux ou lisse. Caressant ou effleurant, il est quelque fois poli quand des paillettes ou de la matière opaque ne le compose pas. Son odeur dépend de ce qui le compose. Il dégage une odeur parfumé, agréable, doux, léger ou neutre. Le rouge à lèvre à cette ère de la découverte et de la mondialisation est passé par tout le monde. Beaucoup plus convoité par les femmes certes ; mais des hommes aussi s’ils le désirent. La belle preuve la star américaine Justin Bieber a osé le rouge à lèvre couleur rose. Le chanteur a dans la story de son compte Instagram régalé sa communauté avec un filtre à lèvres rose. Ce qui laisse à comprendre qu’il est conquis par le make-up glowy. L’interprète de « What Do You Mean » a donc fait le buzz et créé la sensation en s’affichant avec des lèvres peintes en rose et des sourcils dressés grâce au mascara. Ce qui a suscité des commentaires.

Séduction et plaisance pour tous

Allié beauté incontournable, il est présent en terme de maquillage et présente plusieurs couleurs, textures, formats. Le rouge à lèvres existe sous plusieurs formes et dans toutes les nuances.  Ainsi donc, parmi ses différents types on a les rouges à lèvres mattes (les plus stables, longue durée et qui durent sur les lèvres), les rouges à lèvres laqués (légèrement moins stables), les gloss (transparents ou colorés sont moins couvrants et moins stables), les transparents (laissent les lèvres naturelles sans les colorer), les nacrés (ils apportent de jolis reflets irisés aux lèvres). Les dernières innovations cosmétiques ont fait naître des rouges à lèvres qui combinent couleur, tenue, brillance et même soin. De même des rouges à lèvres capable de changer de couleur. Chacun de ses rouges à lèvres ont leur fonction. Pour dévoiler leur féminité, les couleurs rouge, rose, nude, pêche, prune, violet et d’autres dizaines de couleurs s’offrent aux amoureux de la chose. Fabriqué pour sublimer les lèvres, plusieurs tutoriaux de maquillage proposent les rouges à lèvres pour différents types de peau, ce qui peut être utilisé en hiver, ou pour d’autres saisons de l’année. Chaque femme a sa routine beauté et le rouge à lèvres y est bien évidemment inclus. Le rouge à lèvres a tenu le baromètre de l’économie française l’année dernière. Il a battu des records de ventes à l’export en 2019 a titré le journal ‘’ Le Monde’’. Dans sa rubrique « Economie- Entreprises » le journal a publié un article pour dévoiler les ventes des fabricants français de cosmétiques qui ont franchi la barre des 15 milliards d’euros à l’étranger.

  Blog