La Tacticologie : « Au diable Paris ! Le Parc des Princes voit rouge ! »

Par le 07/03/2019 0 85 Views
La Tacticologie : « Au diable Paris ! Le Parc des Princes voit rouge ! »
« Paris C’est Jamais ! » Tel devrait-être le titre de la Une des journaux français. Eux qui avaient plié ce match après le cauchemar des Mancuniens au Théâtre des Rêves. Eh bien, le réveil sera terrible dans la capitale française en ce 07 mars. Le nez dans le gazon, la gueule de bois, le cafard dans le ventre, un scénario digne d’un « foot d’horreur » que les acteurs Thiago Silva ; Verrati, Angel connaissent pourtant très bien et qu’il fallait éviter.
Trois ans jour pour… jouir, voici l’équipe de Tuchel qui, se branlant déjà ; subit encore un coït interrompu, et est contrainte de se retirer des bras d’une compétition que les spécialistes lui tendant sans préliminaires.

Vu sur le Net, Cavani consolant Mbappe

Alors que le match contre Liverpool a accouché d’une équipe de fortune après une hécatombe de blessés, les français dans les journaux et sur les plateaux de télés, « titraient » le diable par la queue, en se moquant d’un Man U qui n’a pas encore traversé le « Fergie’s Time ». Cette tentation s’appelle l’arrogance et les parisiens en sont « mètres » en la matière. Cette nuit ils l’apprendront à leur démesure je l’espère.
Sur le terrain, Paris a survolé les ébats, même si Kylian a encore démontré que courir est ce qu’il sait faire de mieux et qu’une fois ballon entre les jambes, il se retrouve soudain avec deux pieds gauches au seuil décisif. Ce n’est pas un tacle par derrière : Kylian est un joueur, arrêtez de le voir grand car cela le diminue. Tendu comme un Arc, il a porté en Triomphe Paris à l’aller. Au retour ; c’est  Rashford qui devient la tour qui contrôle le 7è arrondissement de Paris à l’adresse : 5, avenue Anatole France. Scandale ! En effet, sur l’écran de la VAR on n’a plus aucune image de la Tour Eiffel.
Tout leur était pourtant dressé tel un nid de noces. Il leur suffisait de monter sur le terrain et de remplir une formalité au nom des statistiques favorables. Celle qu’on retiendra, c’est la première équipe à se faire éliminer après avoir gagné 0-2. Dorénavant, qu’il vous souvienne malgré toute victoire du PSG, que le coach parisien ne s’appelle pas Patrick Jane.
Paris cette saison, sera surement champion d’une League oui, et elle précèdera le chiffre « 1 » comme « 0 » sur son tableau européen.
Pour un marseillais en ce jour de gloire qui est arrivé ; un habitant de paris est un parisien, et un supporter de Paris restera un PARIRIEN !
Bienvenue au Paris C’est Jamais !

Vu sur le Net, les joueurs mancuniens célébrant le pénalty tiré par Rashford

Le Tacticologue