Développement personnel : L’affirmation de soi

Par le 11/08/2020 0 350 Views

Que ce soit une société, une culture ou une civilisation, il s’agit d’un ensemble d’individus qui partage un certain nombre de choses (des valeurs, des combats, une nation,). Mais pris individuellement, chaque composante de la société a une différence. Aucune société ne peut exister sans la force de la différence. C’est dans la différence que l’individu affirme l’estime qu’il a de lui-même et sa capacité à participer librement, à accomplir et à vivre pleinement ce qui lui semble être une meilleure vie. C’est ce qui participe à rendre fier l’existence d’une personne au sein d’une communauté. Cependant, être différent et l’affirmer peut-être un véritable défi lorsque nous vivons dans un environnement hostile.

 Nous n’irons pas très loin pour trouver des exemples de différences. Tellement ils sont légions mais sont, soit peu exprimés, peu pris en compte ou peu perçus. Autour de nous, il n’est pas rare de rencontrer des personnes atteintes d’albinisme. C’est une maladie génétique caractérisée par une production insuffisante du pigment qui colore la peau, les yeux, les poils et les cheveux.

Les albinos, leurs différences sont vites perçues et se remarquent donc à travers leurs couleurs de peau ou autre.  La peau est très blanche, rosée à crème et les cheveux, cils et sourcils sont de couleur blanche à jaune. Ceux atteints par cette maladie ont des difficultés à voir surtout de loin. Il leur est aussi très difficile de supporter le soleil. C’est-à-dire que ce sont des gens qu’on pourrait considérer comme des blancs mais qui ne peuvent pas bronzer ou comme des noirs mais ils ne peuvent rester au soleil. Comme le dirait Salif Keita « Je suis un blanc, mon sang est noir »

Outre ces problèmes de peau, il y a aussi ceux des yeux. Ils ont les yeux bleu-gris et la visibilité réduite. Ce qui fait que pendant leur cursus scolaire, ils n’ont pas souvent les mêmes avantages que leurs camarades. Ils voient peu, sacrifient leurs heures de pause pour copier des cours. Dans la société, ils sont affublés de divers surnoms. Au Bénin, on les appelle « Agué Yovos » en fon. Un surnom qui prouve qu’ils ne sont pas totalement vus ni comme des blancs ni comme des noirs. Ils sont source de curiosité et de rejet.

Le cas des albinos n’est pas un cas isolé dans la société. Il y a aussi par exemple, les bègues. Le bégaiement est un trouble de la parole affectant le débit de la parole caractérisé par des répétitions et prolongations involontaires des sons, syllabes, mots ou phrases, et par des pauses silencieuses involontaires dans lequel le « bègue » est incapable de produire un son. Le bègue prendra un long temps à prononcer un mot et plus encore à exprimer toute une phrase. Dans les moments de prise de parole, il n’est pas rare de les voir éclater en sanglot vu leur difficulté à exprimer très vite leurs émotions.

Ce sont des cas de différences qui ne sont pas choisis. On naît parfois avec elles et il faut donc l’assumer et en être fier. Nos différences définissent qui nous sommes, nos valeurs, nos convictions, notre regard sur la société et renforce notre propre estime. L’exprimer nous force à en être fier. La marque gounou vous dit surtout « Be different, be proud ». Parce que quand nous faisons le point sur nos différences, nous voyons leurs avantages. Les albinos possèdent souvent différentes couleurs d’iris. Là où les autres sont prêts à dépenser de l’argent sur des lentilles hyper coûteuses pour avoir des yeux gris, bleus, etc. l’albinos l’a naturellement. Et qui ne connait pas cette capacité hors norme des bègues quand il s’agit de chanter. Quand ils entonnent une chanson, l’assemblée est très souvent waouh devant la beauté et la force de leur magnifique voix qui chante sans une once d’hésitation.

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo