Putsch avorté au Gabon : les internautes en rient

Par le 08/01/2019 0 35 Views

Le monde s’est réveillé ce lundi 07 janvier sur une information qui sonnait comme un cauchemar. Les chaines d’informations locales et internationales passaient en boucle le coup d’état au Gabon, pays de l’Afrique centrale. Mais quelques heures après, l’information a tourné. Les auteurs de ce putsch ont été arrêtés. Il n’en a pas fallu de peu pour que la toile transforme ça en un moment de d’humour.

Le lieutenant Kelly Ondo Obiang et deux soldats à la radio et télévision gabonaise

Ondo Obiang Kelly, c’est le nom du lieutenant à la tête du groupe de soldat qui a organisé une tentative de coup d’état contre le Président Gabonais Ali Bongo, malade et hospitalisé au Maroc depuis octobre 2018. Avec deux soldats, le lieutenant prend d’assaut la radio-télévision gabonaise à Libreville. Se présentant comme le Président du Mouvement Patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon, une organisation jusque là inconnue selon le Figaro, Kelly Obiang délivrera un message aux gabonais. La substance du message invitait « tous les hommes du rang et les sous-officiers à se procurer armes et munitions et à prendre le contrôle des points stratégiques du pays comme les édifices publics et les aéroports pour sauver le Gabon du chaos ». Il insistera dans son message pour dire aux Gabonais « si vous êtes en train de manger, arrêtez. Si vous êtes en train de prendre un verre, arrêtez. Si vous dormez, réveillez-vous, réveillez vos voisins, levez vous comme un seul homme et prenez le contrôle de la rue ». Après ces mouvements, le Lieutenant annonce qu’un conseil national de restauration sera formé pour garantir au peuple gabonais une transition démocratique.

Mais quelques heures plus tard, avec un message qui n’a presque pas été suivi dans la capitale gabonaise, le rêve du Lieutenant Ondo Obiang Kelly tournera vite au cauchemar. C’est Guy-Bertrand Mapangou, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement gabonais qui annonce que le calme était revenu et la situation sous contrôle. En effet, cinq membres du commando dont le Lieutenant Kelly Obiang ont été arrêtés et deux autres tués durant l’assaut.

Une situation qui a fait rire sur les réseaux sociaux. Toutes sortes de blagues ont été inspirées de ce coup d’état mal préparé. L’humour visait surtout le lieutenant Kelly Ondo qui sera traité de tous les noms par les internautes.

https://twitter.com/anne_hamidou/status/1082230571206619136

Pour l’internaute Hamidou A. le coup d’état organisé par le lieutenant « s’agirait à coup sûr d’une blague entre potes sortis d’un bar, totalement éméchés ». Ashley Leila Maiga et Sheena Donia, elles, se moqueront de l’arrestation dudit lieutenant. Shenna Donia dit que le lieutenant « nous sert un film en plein midi ». L’internaute Malickov s’amusera au dépend du lieutenant. Pour lui, depuis sa cellule, le lieutenant demanderait « si on ne peut plus blaguer dans ce pays ».

Une page ivoirienne qui se moque du lieutenant

D’autres diront qu’il s’agit du coup d’état le plus nul de tous les temps et certains iront jusqu’à souhaiter à leurs amis internautes que les difficultés dans leurs vies soient aussi courtes que le coup d’état au Gabon. Sur les réseaux sociaux, le Gabon est à la urne et chacun y va de son point de vue.

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo