Obésité : problème esthétique ou maladie ?

Par le 26/02/2019 0 243 Views

L’obésité depuis toujours a été un fléau sanitaire pour les humains. L’être très tôt ou très tard reste toujours un handicap pour la victime. L’obésité trop considérée comme un état physique sous-coté, n’est qu’une partie visible de l’Iceberg. Découvrez dans cet article les dessous d’un état physique qui cache beaucoup de maladies.

Suis-je obèse ?

Du point de vue médical, une personne devient obèse lorsqu’elle a accumulé un excès de masse grasse entraînant des conséquences pour sa santé.  Ainsi, être obèse n’est pas une maladie héréditaire. C’est donc un état physique d’un individu qui a accumulé de masse grasse en excès. En 2016, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1,9 milliard d’adultes (de plus de 18 ans) étaient en surpoids. Sur ce total, plus de 650 millions étaient obèses. Toujours selon l’OMS, l’obésité est définie comme  »une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé ».

conséquences de l’obésité
docteurclic.com

La masse grasse en excès, comment le savoir ?

L’Indice de Masse corporelle (IMC) est l’indice à partir duquel se mesure la masse corporelle de votre corps. Cet indice tient compte du poids et de la taille. Ainsi, votre poids doit être proportionnel à votre taille. Mesurer donc 1,80 m avec 120kg est donc hors norme.

En plus de l’IMC nous avons la mesure du tour de la taille. Cette mesure permet de connaître l’excès de graisse au niveau du ventre. L’une des partie très touchée et visible de l’obèse est le ventre. Ainsi, une mesure a été identifiée spécialement pour déterminer l’excès ou non. Lorsque le tour de la taille est supérieur à 90 cm chez la femme et 100 cm chez l’homme alors l’individu mise en cause à une obésité abdominale.

Les différentes sortes d’obésité

Etant une accumulation de masse, l’obésité peut être de différentes sorte. En effet, l’accumulation de graisse peut se situer spécifiquement dans une partie du corps. Ainsi nous pouvons avoir une accumulation de graisse principalement dans les cuisses : obésité ganoïde comme c’est souvent le cas chez la femme. Il peut y avoir aussi une accumulation précisément au niveau du ventre : obésité androïde.

Par ailleurs, il existe différentes formes d’obésité

L’obésité modérée : c’est lorsque l’IMC se situe entre 30 et 35 ;

L’obésité sévère : c’est lorsque l’IMC franchit la barre des 35 mais reste sous celle des 40. Les risques de développer des maladies du fait de son surpoids sont fortement augmentés. C’est à partir d’un IMC supérieur à 35 que la chirurgie peut être préconisée comme traitement ;

L’obésité morbide ou massive : c’est lorsque l’IMC dépasse 40. Certains spécialistes distinguent même un stade supérieur, l’obésité massive, avec un IMC au-delà de 50.

Pourquoi suis-je obèse ?

Comme définie plus haut, l’obésité est l’accumulation de graisse en excès. Ainsi, lorsque la graisse atteint un niveau trop élevé, on devient obèse. L’accumulation de graisse est la résultante de plusieurs facteurs. En effet, la consommation d’aliment comportant assez de graisse est favorable à l’obésité. Il faut de ce fait éviter de manger gras.

Manger sain, faire du sport

Je suis obèse et après ?

Plusieurs études ont approuvé que l’obésité est une maladie. En effet, l’accumulation de graisse est la source de plusieurs troubles physiologique, physique, psychologique et ou social. Sur le plan physique, l’obésité est la cause du diabète de l’hypertension, de l’apnée du sommeil. Il s’agit d’arrêts de la respiration plusieurs fois par nuit (au moins 10 secondes, se reproduisant 5 fois par heure de sommeil au moins). Ces apnées peuvent s’avérer extrêmement graves. En effet, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent s’avérer lourdes de conséquences : au départ la personne éprouve fatigue, pertes de mémoire, maux de tête ; mais à long terme, la mauvaise oxygénation de l’organisme va entraîner des troubles cardiaques, de l’hypertension artérielle et même des risques d’infarctus.

La pression artérielle augmente avec le poids. Il y a trois fois plus d’hypertension chez les obèses. Les risques d’athérome sont logiquement augmentés : la graisse se dépose plus facilement sur les parois des artères. Cela augmente le risque d’infarctus, d’angine de poitrine et de thrombose. Les risques veineux (phlébites, embolies pulmonaires…) sont aussi plus nombreux. Les problèmes d’arthrose sont ainsi très courants.

La dépression, le mésestime de soi sont autant de troubles psychologiques que l’obésité entraine. Socialement l’obèse est discriminé. En 2014, la cour de justice de l’Union Européenne a jugé que l’obésité peut être considéré comme un handicap au travail. En plus de tout cela, l’obésité abdominale facilite l’hypertriglycéridémie, et les maladies vasculaires.

Puis-je être guérir ?

L’obésité considérée comme une maladie peut donc être guérit. Tout comme tout autre maladie, il faut consulter votre médecin pour suivre un traitement adéquat. En général, l’essentiel est de brûler les graisses. Se mettre au régime, faire le sport sont des méthodes que bon nombre d’obèse utilise pour perdre leur surpoids. Mais selon l’étude publiée par l’ANSES Agence Nationale pour la Sécurité Sanitaire en France en 2010, 95% des régimes n’aboutissent pas à l’objectif visé. Ainsi se laisser donc guider par son médecin et ne pas banaliser la maladie empêchera des complications que seul un médecin peut en déceler les fonds et tréfonds.

S’alimenter n’importe comment, surtout des aliments gras est très dangereux pour la santé. L’obésité est une maladie qui pourrait nous faire basculer de vie à trépas. Un simple contrôle de ce que nous mangeons pourrait nous éviter cela. Comme tout autre maladie nous pouvons nous en sortir avec l’aide de notre médecin.

 

Source :

Https://ww.anses.fr/fr/sytem/files/NUT-Ft-ConsultationRegimes.pdf

https://goo.gl/CccJLR

http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2003/mag0221/dossier/nu_6484_obesite_pourquoi_traiter.htm

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo