Niska, du Charo au Sal

Par le 23/09/2019 0 279 Views

Certains l’ont connu sur « Sapés comme jamais » en feat avec Maître Gims, d’autres encore sur « Réseaux« . Mais la vérité c’est que Niska c’était bien avant ça. C’est l’occasion pour nous de (ré)découvrir ce rappeur français dont la renommée n’est plus à démontrer.

 

De son vrai nom Stanislas Dinga Pinto, Niska est un rappeur d’origine congolaise, né le 06 Avril 1994 en France à Villeneuve-Saint-Georges (94), ayant grandi dans le quartier du Champtier-du-Coq à Évry en Essonne. Son surnom Niska est le diminutif de son prénom Stanislas en verlan ce qui donne Nista, mais ce n’était pas assez percutant pour le jeune rappeur, d’où Niska. En 2010, alors qu’il avait 16 ans, il devient papa d’un petit garçon.

Des dates…

2014-2015:

C’est une évidence de nos jours. Il faut savoir profiter des réseaux sociaux pour lancer sa carrière, notamment sur YouTube car le talent seul ne suffit plus. Les grands artistes l’ont compris et n’hésitent pas à poster des freestyles sur le réseau. Très vite donc, Niska se met au rap, et lance sa carrière sur le net, grâce au streaming YouTube, qui lui permet de se faire un petit nom dans le milieu. Ainsi il poste son premier clip Guévaraché.

 

Ayant gagné en notoriété depuis ce premier clip, Niska enchaîne les vidéos sur Youtube avec notamment Freestyle PSG qui totalise actuellement environs 88 millions de vues. Ceci n’a pas laissé indifférent son compatriote Maître Gims qui accepta collaborer avec lui sur Sapés comme jamais, clip qui totalise près de 430 millions de vues actuellement, toujours sur Youtube.

Dans la foulée, il sort le 2 octobre 2015 sa toute première mixtape intitulée Charo Life, première évocation du charo, le charognard, qui lui inspire une danse, la danse du charo, qui consiste à imiter la démarche d’un vautour aux ailes déployées. Cette danse commence à faire fureur lorsque le footballeur français Blaise Matuidi s’en empare et l’effectue après chacun de ses buts. Elle est alors rebaptisée Matuidi Charo.

Blaise Matuidi avec ses coéquipiers, célébrant son but contre l’Atlético de Madrid en Champions League (Mercredi 18/09/2019)

 

2016-2017:

Commence pour le rappeur son ascension musicale. Le 03 juin 2016, il sort son premier album Zifukoro qui a connu une collaboration avec de grands noms tels que Gradur, SCH, Maître Gims bien sûr et le DUC de Boulogne, lui-même Booba. L’album est certifié disque d’or trois mois après sa sortie, puis disque de platine.

Son hit Réseaux paraît le 28 juillet 2017, et atteint la 1ère place du Top singles en France, où il battra un record de longévité en y restant 11 semaines consécutives. Il est actuellement à plus de 283 millions de vue. Et comme on n’arrête pas le charognard, Niska sort l’année d’après son deuxième album Commando le 22 septembre qui est déjà disque d’or et truste absolument tous les charts. Il y collabore avec Booba, MHD, Skaodi et Nk.F. L’album est certifié disque d’or une semaine après sa sortie, puis disque de platine à sa deuxième semaine d’exploitation. Et depuis, Niska n’arrête pas de collectionner les distinctions.

 

2018-2019:

Après ses multiples apparitions entre 2017 et 2019 sur les projets de ses confrères comme Soprano (Zoum), Aya Nakamura (Sucette), le ricain Diplo (Boom Bye Bye), Ninho (Maman ne le sait pas), Kekra (Vréalité), Koba LaD (RR9.1) ou Shay (Liquide), Niska fera un retour remarqué courant 2019 avec l’inédit Médicament: sa 4ème collaboration avec Booba, devenu un nouveau gros hit (plus de 43 millions de vues).

Le 15 juillet 2019, alors que son 2ème album Commando est déjà certifié Disque de diamant, le Charo est déjà de retour avec un nouveau single, Du lundi au lundi (près de 27 millions de vues), préambule d’un nouveau projet, sans qu’il n’en fasse encore l’annonce.

Le 6 septembre 2019, Niska sort son 3ème album solo, Mr Sal (certifié disque d’or moins de deux semaines après sa sortie). Un album de 18 morceaux avec des collaborations avec Booba (médicament), Heuss L’Enfoiré (moula), Ninho (méchant), Koba LaD (tous les couler) et Skaodi (manu le coq).

https://www.instagram.com/p/B2eLCYFo9YC/?utm_source=ig_embed

 

Malgré tout ce succès, Niska ne veut pas s’arrêter, il en veut toujours plus. Il ne veut pas faire partie de ce genre d’artistes qui sont limités et finissent par s’éteindre avec le temps. Toujours fidèle à son style de rap, il ambitionne de conquérir toute l’Europe et de devenir la tête d’affiche de la scène rap européenne. Entre sa capacité à s’approprier des tendances internationales comme la montée en puissance de l’afrobeat et des musiques latines tout en conservant une identité musicale très affirmée et son univers très visuel au-delà de l’écriture, Niska a tout pour plaire à l’étranger. Nous ne pouvons que lui souhaiter tout le meilleur et surtout, encore plus de succès dans sa carrière musicale.

 

Sources:

NRJ

Charts In France

  Blog
Sam Fort

Passionné de médias sociaux, de foot, de voyage et de tout ce qui a trait aux générations X, Y et Z, j'aime écrire, partager mes connaissances et surtout apprendre. "Il faut réfléchir à comment être social, plutôt qu'à comment faire du social" (Jay Baer).