La transformation digitale

Par le 21/12/2018 0 26 Views

Qu’est ce que la transformation digitale ?

La transformation digitale, aussi appelée transformation numérique, désigne le processus qui permet aux entreprises d’intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de leurs activités.
En effet, les entreprises utilisent les technologies de l’information et de la communication depuis bien longtemps, à commencer par l’émail, qui est entré dans le quotidien de tous les salariés. La transformation digitale est un concept qui va beaucoup plus loin, et qui s’immisce jusque dans le modèle économique des sociétés et dans notre rapport au travail.

Quelle place occupe l’humain dans la transformation digitale ?

La transformation est une question d’humains et sans eux, pas d’avancée majeure dans la transition numérique de l’entreprise. La première chose à avoir au sein des entreprises qui se digitalisent, est la vision commune sur le sujet de la transformation numérique.

Il faut être capable d’éduquer et d’évangéliser sur le sujet, avant de former ses équipes sur les axes majeurs de la transformation digitale de l’entreprise. Les relations humaines ont un rôle prédominant dans cette transition, et à eux la charge d’accompagner le personnel et de répondre à ses besoins et interrogations.

Ce n’est pas une mince affaire, mais une transformation rapide et efficace doit miser sur l’humain et la vision commune en interne en premier lieu.

La formation viendra ensuite pour permettre à chaque de prendre sa place et sa position dans l’entreprise.

Les piliers de la transformation digitale

1 – L’expérience client

Un exemple classique : un client interroge le vendeur dans une boutique sur le prix d’un produit vendu et la possibilité de se voir accorder une réduction. Ce client a en effet pu
constater sur internet que le même produit est vendu moins cher chez un concurrent.

Dans le cas présent, la transformation digitale impacte les canaux de vente, la publicité des produits et les divers autres services visant à attirer les consommateurs. Elle a également des conséquences non négligeables sur le contact client, la langue parlée, les prix et les caractéristiques des produits et services. Le constat est simple, la clientèle est de plus en plus attirée vers cet univers virtuel qui a su répondre à ses demandes.

2 – Les processus opérationnels

Lors de la mise en œuvre de la transformation digitale, les processus opérationnels sont souvent oubliés.
Il est en effet courant de résumer la transformation digitale en entreprise à une offre d’expérience client de meilleure qualité grâce aux recours aux canaux d’achats virtuels et à un service client plus réactif souvent intégré aux réseaux sociaux.

La modélisation des processus internes doit permettre à la valeur du produit de croître au fur et à mesure des étapes de la chaîne de production. La transformation digitale impacte positivement les éléments favorisant l’accroissement de valeur du produit tels qu’un meilleur flux d’informations, une collaboration et un travail d’équipe plus performants.

3 – La transformation des modèles d’affaires

Les deux piliers précédents permettre d’être attentif à la transformation du modèle économique de votre entreprise. La transformation digitale est utilisée pour changer la manière même dont votre organisation produit et valorise son activité tout en gardant les yeux ouverts sur la concurrence.

Prenons par exemple Waze, Airbnb ou encore Uber, leurs approches ont fortement troublées l’environnement concurrentiel de leurs secteurs d’activités respectifs GPS, hôtellerie et transport urbain.

Votre entreprise peut même vouloir générer de l’ « innovation disruptive », mais elle doit toujours être consciente des avancées de la concurrence et être prête à se défendre contre les menaces qui pèsent sur son marché.

  Blog
Cédric SANT-ANNA

Quand ça concerne les médias sociaux, les technologies nouvelles et surtout l'intelligence artificielle, alors ça m'intéresse. Je suis de ceux qui restent admiratifs devant un nouveau gadget mais qui émettent tout de même une réserve en ce qui concerne l'utilisation qui peut en être faite. Hugh Montefiore le résume si bien quand il dit que “la technologie peut être utilisée pour le meilleur ou le pire. Elle a transformé notre manière de vivre.”