Catégories
Blog Vie professionnelle

La méthode agile

La méthode agile: Qu’est ce que c’est ?

Les méthodes agiles caractérisent un mode de gestion des projets informatiques privilégiant le dialogue entre toutes les parties prenantes, clients, utilisateurs, développeurs et autres professionnels du projet, la souplesse en cours de réalisation, la capacité à modifier les plans et la rapidité de livraison. Il s’agit de rompre avec les pratiques plus traditionnelles bien trop rigides et trop exigeantes en matière de spécifications (contractuelles). Pour cela il est important d’accorder la priorité au relationnel et à la communication étendue sur les processus de développement.

 

Les avantages de la méthode agile ?

  • Le client au centre des préoccupations du projet

Le projet est mené en fonction des besoins du client. On réalise un cahier des charges afin de lister l’ensemble de ses attentes et objectifs puis on livre le produit ou le service par étapes. D’abord, les fonctions essentielles, puis au fur et à mesure, des mises à niveau. Cela permet de proposer des premiers livrables plus rapidement, mais aussi de s’appuyer sur les retours d’expérience pour effectuer des petites mises à jour si cela s’avère nécessaire.

  • Gestion de projet : une “agilité” et une réactivité accrues

Dans la vie d’une entreprise, il n’est pas rare qu’il faille faire face à des rebondissements inattendus pour atteindre les objectifs, répondre aux actions de la concurrence, ou tout simplement, pour proposer une innovation. Or, la méthode AGILE permet cette souplesse. Si on prend l’exemple d’un site Internet. Au commencement, on attend un site vitrine, bien référencé, avec des pages dédiées aux marchés cibles. Finalement, une fois les premières pages mises en ligne, on souhaite prioriser un développement e-commerce. Pas de souci, la partie “marchés cibles” est décalée pour favoriser ce nouveau positionnement.

  • Amélioration continue et gestion de projet

Comme évoqué plus tôt : le client, l’utilisateur, est au cœur des préoccupations. Il est intégré dans le processus de validation tout au long du projet. Ainsi, il est capable de faire ses retours sur ce qui fonctionne bien, ce qui fait le job mais sans plus et ce qui ne fonctionne pas. Ce fonctionnement permet donc de rester en perpétuel mouvement et donc, de rester à la recherche d’une amélioration continue sans limite temporelle, pour toujours plus de qualité !

 

Des inconvénients ?

Comme le dialogue est privilégié, la méthode Agile laisse peu de place à la documentation, ce qui peut poser problème en cas de changement d’équipe projet, par exemple. Le client doit être disponible et s’intéresser à son projet afin de s’assurer qu’il répondra parfaitement à ses besoins. Tous les clients n’ont pas le temps, ni l’envie de s’impliquer pleinement dans la réalisation d’un projet.

La méthode Agile n’est pas adaptée pour les entreprises avec une structure hiérarchique très forte à cause de son fonctionnement collaboratif.

Cette méthodologie permet un bon contrôle des coûts, mais elle rend très difficile la vision d’un budget pour la totalité du projet. La flexibilité a un coût que le client doit être prêt à payer.

 

Par Cédric SANT-ANNA

Quand ça concerne les médias sociaux, les technologies nouvelles et surtout l'intelligence artificielle, alors ça m'intéresse. Je suis de ceux qui restent admiratifs devant un nouveau gadget mais qui émettent tout de même une réserve en ce qui concerne l'utilisation qui peut en être faite. Hugh Montefiore le résume si bien quand il dit que “la technologie peut être utilisée pour le meilleur ou le pire. Elle a transformé notre manière de vivre.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *