La méthode agile SCRUM

Par le 07/06/2019 0 231 Views

Le SCRUM, c’est quoi ?

Le SCRUM est une méthode agile qui s’adapte aux projets Web, et permet aux développeurs d’être au plus près des besoins du marché. En leur évitant de développer des choses qui ne seront pas utilisées. C’est un cadre de travail permettant de répondre à des problèmes complexes et changeants, tout en livrant de manière productive et créative des produits de la plus grande valeur possible. Il est léger, simple à comprendre mais difficile à maitriser.

Que peut-on faire avec le SCRUM ?

L’approche SCRUM est une méthode agile consacrée à la gestion de projet. Son objectif phare est d’améliorer la productivité des équipes, tout en permettant une optimisation du produit grâce à des feedbacks réguliers du marché. En parallèle, cette méthode permet d’avoir une vue d’ensemble du projet pour chacune des parties prenantes, la réduction des bugs et une mise à jour régulière des priorités.

L’équipe SCRUM

L'équipe SCRUM

L’équipe SCRUM

L’équipe SCRUM est composé de 3 membres à savoir:

Le SCRUM Master

C’est celui qui s’assure que les principes et les valeurs du SCRUM sont respectés. C’est le coordinateur des équipes qui vérifie que la communication est au top. Il améliore aussi la productivité et il lève les obstacles.

Le Product Owner

Il est l’expert qui collabore avec le client. Son rôle est de définir suite aux feedbacks clients les spécificités fonctionnelles du produit. Il les priorise ensuite avec l’équipe, valide les fonctionnalités développées et endosse le rôle du client auprès de l’équipe.

L’équipe

Elle est constituée des développeurs. Dans cette méthode, il n’est pas censé y avoir de hiérarchie entre eux, quand bien-même leur savoir-faire et compétences seraient différentes. Idéalement une équipe contient 6 à 10 personnes pour être la plus efficace possible.

Quelques terminologies SCRUM

Le Product Backlog: Le Product Owner rencontre le client et analyse son besoin. Il identifie toutes les fonctionnalités dont le produit devra être composé (les user stories) dans ce qui s’appelle le Product Backlog. Ce « cahier des charges » n’est pas fixé pour toujours, et pourra évoluer en fonction des besoins du client. L’équipe décide de ce qu’elle peut faire et dans quel ordre le faire.

Le sprint: La méthode Scrum se caractérise par une répartition de chacune des tâches à faire. L’équipe trie les fonctionnalités et tâches qu’elle répartie dans des Sprint (durée de cycle de deux semaines). Et pendant ce cycle, l’équipe s’occupera par exemple uniquement de coder une fonctionnalité du produit qu’elle devra livrer à la fin du cycle.

La mêlée quotidienne: Chaque matin, quand l’équipe est au complet on réalise le daily scrum ou mêlée quotidienne: une réunion de 5-10 minutes, qui se fait debout (pour aller plus vite !) où l’on parle de trois choses :

  • ce qu’on a fait hier
  • quels problèmes on a rencontré
  • que va-t-on faire aujourd’hui ?

Cette réunion permet de motiver et stimuler les équipes et sans cesse se reposer la question du sens de ses actions.

La méthode SCRUM est plutôt simple à comprendre, mais son instauration n’est pas aussi facile qu’il y paraît. Et de nombreuses entreprises ou start-up pensent l’utiliser, sans toutefois être vraiment passées en mode agile. D’où l’importance de suivre la méthodologie un peu formelle vraiment à la lettre au début. Afin d’être sûr d’obtenir à la toute fin de la vraie agilité avec son équipe.

 

  Blog
Cédric SANT-ANNA

Quand ça concerne les médias sociaux, les technologies nouvelles et surtout l'intelligence artificielle, alors ça m'intéresse. Je suis de ceux qui restent admiratifs devant un nouveau gadget mais qui émettent tout de même une réserve en ce qui concerne l'utilisation qui peut en être faite. Hugh Montefiore le résume si bien quand il dit que “la technologie peut être utilisée pour le meilleur ou le pire. Elle a transformé notre manière de vivre.”