Elections présidentielles au Bénin : une campagne calme

Par le 02/04/2021 0 599 Views

Les Béninois en âge de voter sont appelés au 1er tour des élections présidentielles le dimanche 11 avril 2021. Mais avant le grand jour, deux semaines de campagnes attendent les candidats en lice. De ce fait, la Commission Electorale Nationale Autonome a lancé ce vendredi 26 mars la campagne électorale. Pendant 15 jours, chaque duo de candidats parcourra faire le tour de chaque coin et recoin du pays afin de convaincre un nombre important d’électeurs.

Duo Talon-Talata

Mercredi 31 mars, il est 14 heures, et le passage est difficile à Abomey-Calavi au niveau du carrefour Arconville. En effet, de la grande voie en passant par les rues et ruelles alentour, tout a été pris d’assaut par un convoi important de voiture, de motards, des bus d’animation, etc. avec la musique à fond. Ils traversent la ville pour une destination inconnue mais ils font un arrêt obligatoire pour diffuser des messages de leur duo. Et le duo ici n’est autre que celui de Patrice Talon, l’actuel Président et sa colistière Mariam Chabi Talata.

Depuis le début de la compagne, ce duo mène une campagne très active sur le terrain. Déjà le vendredi, jour du lancement de la campagne, le Président Patrice Talon a présenté au Palais des Congrès sa feuille de route pour les cinq ans à venir s’il était réélu. 24h au Bénin nous apprend que le programme d’actions pour les 5 prochaines années s’intitule « Le développement, ça y est ». « Dans ce document de 52 pages qui n’est pas un nouveau projet de société mais des perspectives pour le renforcement des actions, le duo Talon-Talata a décliné les ambitions pour le quinquennat 2021-2026. En ce qui concerne la sécurité et la défense, le challenge pour les cinq prochaines années sera de préserver et surtout consolider les acquis pour renforcer la quiétude des populations et faire du Bénin une destination sûre » continue le journal.

Juste après la présentation de cette feuille de route, la vague bleue a pris d’assaut presque tous les panneaux stratégiques de chaque ville. Radio France Internationale confirme pour dire que « ce début de campagne est dominé par la vague bleue, la couleur du candidat-président qui enchaine meeting sur meeting, Cotonou vendredi et le nord du pays ce weekend. Ministres, députés, alliés et soutiens sont mobilisés avec comme slogan : « Talon, KO », c’est-à-dire, une victoire au premier tour ». Depuis lors, d’autres départements ont été déjà arpentés par le duo. Bien que Patrice Talon, en tant que Président, a déjà fait le tour des 77 communes du Bénin, il y a quelques semaines pour une tournée de reddition des comptes, il déploie tous les moyens avec des messages forts pour conquérir le Oui des électeurs. En face, l’on se demande « Où sont les autres candidats ? »

Les béninois iront ils à un 2ème tour? rien n’est sûr
Image: aa.com

Les autres Duo

« La Cour constitutionnelle du Bénin a définitivement validé le 22 février trois candidatures pour la présidentielle d’avril : celles de Patrice Talon, l’ancien ministre Alassane Soumanou du parti d’opposition Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), et de Corentin Kohoué, une figure dissidente parmi les opposants » informe TV5 Monde. Mais sur le terrain de cette campagne, si le Duo constitué de l’actuel Président est très actif, celui de Alassane Soumanou et de Corentin Kohoué est presque introuvable. Et ça fait enfler des hypothèses ainsi que des rumeurs au sein de l’opinion publique nationale notamment sur les réseaux sociaux. Chacun y va de son point de vue pour expliquer le peu de présence de ces candidats sur le terrain.

Sur les panneaux des villes du pays, la forte présence du Duo Talon-Talata est remarquée. Au point où des internautes se demandent qui sont les autres candidats. Ceux qui finalement arrivent à les remarquer restent perplexes face à la qualité des affiches et de la communication autour. Pour certains, toute cette élection n’est qu’une farce. Le Président Talon aurait su éloigner du scrutin ces grands et vrais challengers. Ce qui fait déjà connaitre l’issue des résultats de cette élection. Certains vont jusqu’à demander au Président Sortant et à ceux qui le suivent de diriger le budget de campagne vers la construction d’infrastructures pour le pays puisqu’il est clair qu’ils remporteront les élections.

Mieux, ces deux duos sont accusés d’être à la solde du Président Patrice Talon. « Au lancement de sa campagne, le candidat FCBE, Allassane Djemba est obligé de se défendre. Nous sommes contre la rupture. Nous, FCBE, nous sommes contre Patrice Talon. Nous, FCBE, nous voulons remplacer Patrice Talon. Il demande aux électeurs de ne pas boycotter le scrutin » rapporte RFI.

Ce qui est sûr, cette campagne a un goût d’inachevé, timide et froid. Pour une période électorale, les populations pensent que c’est trop calme. « Pour les campagnes passées, on avait l’impression d’être en fête pendant deux semaines. Des affiches, des animations, des meetings partout. Mais actuellement, c’est le calme plat. Donc que ça finisse vite » nous fait savoir Gabriel, 50 ans, habitant du quartier Zopah à Calavi.

Les prochains jours nous réservent certainement des surprises. Wait and see !!!

Perpétue Houéfa AHOMAGNON

Diplômée en journalisme audiovisuel, j'ai découvert après mon cursus universitaire, l'univers des blogs, de la rédaction web. Depuis, je me suis presque auto-formée dans le domaine. Des formations par ci par là, des cours en ligne, tout ce qu'il faut pour me perfectionner et utiliser ces nouveaux médias pour atteindre mes objectifs. Je suis en fait une passionnée des nouveaux médias, des femmes, des jeunes, de la vie au niveau local. Je suis intéressée par les sujets sur l'Afrique, sur la situation des femmes et des enfants sur le continent mais aussi par le développement local. Et c'est ce que je traite à travers mes articles sur ce blog. " La confiance en soi est le premier secret du succès" Ralph Waldo