Ecologie : le recyclage en vogue en Afrique

Par le 19/10/2020 0 178 Views

Chaque jour, des tonnes de déchets sont déversées dans le monde. Différentes matières telles que le plastique, le papier, l’acier, etc. composent ces déchets qui polluent l’environnement. Un état de chose qui n’est pas sans conséquences pour la santé de l’homme mais aussi celle de la nature. Face aux conséquences, le recyclage est devenu une solution pour le bien-être de tous. Mais en Afrique, le chemin reste encore long.
Dans ce quartier situé en plein cœur de la capitale ghanéenne, tout étranger est de loin étonner du spectacle qui se dresse devant ses yeux. Nulle place où poser le pied sans se le salir. Le sol est noir, l’odeur est nauséabonde, des tonnes de déchets jonchent le sol. Mais au milieu de ce qui parait inhabitable pour le commun des hommes, on aperçoit des habitations, des enfants qui jouent, des boutiques et bistrots ouverts, mais surtout une grande activité. Lorsque nous nous approchons pour mieux comprendre ce qui se passe, l’explication nous laisse pantois. En effet, les tonnes de déchets que produisent chaque jour les Ghanéens et même les populations des pays voisins, sont déversées sur ce lieu situé non loin d’un grand cours d’eau. Les habitants s’occupent de faire le tri, de dispatcher chaque matière et les revendre à des sociétés de recyclage. La tonne de déchets déversée depuis des années sur ce lieu, arrive à fermer petit à petit ce cours d’eau dont la superficie se réduit au fur à mesure. Mais le recyclage bat son plein. De l’autre côté, dans plusieurs pays d’Afrique, il n’est pas rare de rencontrer des personnes parcourant les rues à la recherche de matière notamment du fer, de l’aluminium qu’ils achètent à petits prix pour revendre à des sociétés qui font du recyclage. Et ces sociétés font de plus en plus leur apparition sur le continent.
Qu’est-ce que le recyclage ?
Selon Futura Planète, le recyclage est un procédé de traitement des déchets et de réintroduction des matériaux qui en sont issus dans le cycle de production d’autres produits équivalents ou différents. Le recyclage permet de réduire les volumes de déchets, et donc leur pollution, et de préserver les ressources naturelles en réutilisant des matières premières déjà extraites. Abordant dans le même sens, Cèdre, une société française de gestion des déchets performante et solidaire, explique que « pour comprendre le recyclage, il faut garder à l’esprit qu’il s’inscrit dans une démarche globale de développement durable. Il en est une des clés. L’impact positif du recyclage sur notre environnement est désormais prouvé et chiffré ». Mais la société attire l’attention sur un point important. En effet, « pas de recyclage possible sans tri sélectif ! Le recyclage des déchets nécessite donc en amont la coopération de tous. Savoir ce que l’on peut recycler, comprendre pourquoi il est important de trier ses déchets et comment le faire pour optimiser leur valorisation en aval, est donc essentiel » rappelle-t-elle.
Les avantages du bon recyclage sont multiples que ça soit pour l’homme ou pour l’environnement. Le recyclage permet de conserver des ressources naturelles, de protéger les écosystèmes et la faune, de réduire la demande de matières premières, les émissions de carbone liées au changement climatique, d’épargner l’énergie et bien d’autres. Dans son argument sur les avantages du recyclage, le blog Bio Ecolo dit « Le recyclage réduit le besoin de cultiver, de récolter ou d’extraire de nouvelles matières premières de la Terre. Cela réduit à son tour les perturbations nuisibles et les dommages causés au monde naturel : moins de forêts coupées, des rivières détournées, des animaux sauvages blessés ou déplacés, et moins de pollution de l’eau, du sol et de l’air ».
Le recyclage en Afrique
Dans un article avec pour thème, le recyclage, un secteur d’avenir en Afrique, Radio France International informe « qu’avec une croissance économique et démographique soutenue, le continent africain est la région du monde qui connaît la plus forte croissance en matière de déchets. En 2016, l’Afrique subsaharienne en a généré 174 millions de tonnes, majoritairement des déchets organiques. Soit 460 grammes par habitant et par jour ». Le continent pour sa survie doit donc multiplier les actions, venir en aide à ceux qui pensent recyclage puisque des idées dans ce sens ne cessent de pousser sur le continent. Des jeunes créent des start-ups qui travaillent à la transformation des matières usées.
Au Bénin, une marque de maroquinerie, appelée Hervens, recycle le Jean à qui elle donne une seconde de vie. Le jean est recyclé, travaillé pour donner par exemple des chaussures, des sacs, des chemises, etc. D’autres encore, recyclent le sachet plastique et le transforme en produit accessible et utilisable par tous. Une bonne idée quand on connait le nombre d’année qu’il faut pour le sachet avant de disparaitre. Le site Bluebiz parle du cas d’une société au Kénya. Elle rapporte que l’entreprise sociale kenyane EcoPost, par exemple, transforme les déchets en plastique en profilés en plastique et en bois d’œuvre respectueux de l’environnement qui sont transformés en clôtures, en panneaux de signalisation routière, en mobilier extérieur et en terrasses, entre autres.
Ainsi, on constate que des sociétés sont mises en place pour récolter les déchets dans les ménages. Après avoir faire le tour, elles trient et revendent ses déchets à d’autres sociétés qui s’occupent de la transformation. Une bonne chose qui mérite de l’accompagnement des états vu que la démographie sur le continent ne cesse de faire un boom chaque année.

Murielle HOZANHEKPON

Riche d’une formation en Protection de l’Environnement, je suis spécialisée dans l’Aménagement et la Gestion des Ressources Naturelles que j'ai validé par l'obtention d'un master. Passionnée d’écriture et de tout ce qui est média numérique, je rentre très vite dans l'univers de la rédaction web. C’est donc tout naturellement que je me lance dans la rédaction des articles pour informer et sensibiliser un grand nombre de personnes. Et mes thématiques favorites tournent le plus souvent autour de l’écologie, de la nature et des énergies renouvelables, même si j’aborde également des sujets qui ont trait à la santé et aux faits de société. « La plus grande victoire de l’existence ne consiste pas à ne jamais tomber, mais à se relever après chaque chute » Nelson Mandela.