Comment se faire connaître en tant qu’artiste musicien : les bases?

Par le 13/10/2018 0 237 Views

Etre artiste est pour le citoyen lambda un métier rempli de mythe. Vie de rêve, reconnaissance, tout porte à croire qu’être artiste surtout artiste musicien est facile. Mais le processus pour être une star reconnue et respectée de tous est un long périple. Entre trouver de l‘inspiration pour produire un son et en faire un hit connu et apprécié par tous, il y a plusieurs étapes à franchir.

La carrière musicale se base sur un élément clé : l’inspiration. Trouver la bonne inspiration, la coucher sur un papier et en faire un tube, est une étape qui fait la renommée de l’artiste. Le tout ne suffit donc pas de bien ou de savoir chanter. Il faut pouvoir se faire connaître du public et avoir un certain succès. Mais avant cette étape, il faut pour un artiste débutant, prouver ses compétences aux professionnels qui sont les producteurs, les managers, les directeurs des maisons de production etc. Dès que ces derniers valident le nouveau et décident de l’accompagner, celui-ci a de fortes chances d’avoir du succès auprès du public. En effet, la carrière du musicien est gérée par l’équipe qui l’accompagne. Etre en accord avec cette équipe constitue donc un atout majeur pour l’artiste. Etre dans les bonnes grâces d’un certain Dj Khaled ou être sous les ailes de P Diddy, vous garantira une carrière musicale plutôt réussie à l’image de Lil Wayne et de Drake qui, à leurs débuts, se sont mis sous l’aile de Birdman.

(Vu sur Internet) de gauche à droite: Birdman – Lil Wayne – Drake

Pour se faire connaître auprès des professionnels de la musique, il faut d’abord et avant tout, avoir quelque chose à présenter ; une sorte de curriculum vitae qui doit être validé. Il s’agit le plus souvent des œuvres de l’artiste qui peut soit être sur support numérique ou physique. Il doit également avoir une présentation de son univers musical. Les professionnels de la musique sont comme un pont entre le public et l’artiste. Ils seront les médiateurs et proposeront à l’artiste des représentations scéniques ou des productions de morceaux ou d’albums. Si le contact se passe mal, alors l’artiste aura beaucoup de difficultés à s’imposer dans ce monde musical. L’artiste se voit donc obligé d’aller au contact des professionnels, taper aux portes, envoyer des titres, des vidéos, des photos, régulièrement et minutieusement, sans toutefois devenir saoulant. Dès lors que cette étape est franchie avec succès, il faut maintenant penser à la conquête du public.

Sans public et sans fan, l’artiste n’existe pas. C’est pourquoi il doit obligatoirement se faire connaître mais aussi se faire accepter et apprécier d’eux. C’est là qu’interviennent les professionnels. Ces derniers le présenteront aux gérants de Clubs, aux promoteurs d’événementiels. Ici, il ne s’agit pas encore de se faire de l’argent mais de se faire connaître. La relation public-artiste est très importante. C’est le public qui fait l’artiste au sens propre et figuré du terme.

Un autre facteur non négligeable en cette ère de nouvelles technologies, est la puissance des réseaux sociaux. C’est un outil de communication totalement gratuit que l’artiste se doit d’exploiter pleinement. Plus il a d’abonnés sur ses nombreux pages sociaux, plus il est connu. Les réseaux sociaux les plus influents et les plus dynamiques pour le musicien sont YouTube, Instagram, Facebook et Twitter. Il lui faut être présent sur ces réseaux en postant des photos de lui en studio, sur scène, ou encore quelques clichés de lui dans la vraie vie. Une façon de faire croire à ses abonnés qu’ils sont proches de lui, qu’ils constituent sa famille. C’est ce qu’on peut remarquer avec certains jeunes artistes notamment Moha La Squale, Naza et Keblack qui se sont faits connaître au grand public grâce à des vidéos ou des covers de chansons d’artiste connus qu’ils tournaient sur YouTube. En témoigne cette vidéo YouTube  de Shawn Mendes reprenant une chanson de Jonathan Clay.

Ces éléments et étapes quand ils sont réunis et franchis permettent à l’artiste de prendre son envol et de se garantir un succès certain.

Sam Fort

Passionné de médias sociaux, de foot, de voyage et de tout ce qui a trait aux générations X, Y et Z, j'aime écrire, partager mes connaissances et surtout apprendre. "Il faut réfléchir à comment être social, plutôt qu'à comment faire du social" (Jay Baer).