Bourses de la Fondation Tony Elumelu : une bouffée d’air pour les jeunes entrepreneurs africains

Par le 01/02/2020 0 60 Views

Depuis 2015, la Fondation Tony Elumelu (Tony Elumelu Fondation, TEF) a mis en place une bourse pour financer chaque année des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs africains. Destinée aux africains résidant sur le continent, cette bourse de 100 millions de dollar sur 10 ans offre à chaque lauréat une somme non remboursable de 5 000 dollars. Un véritable coup de pouce dans un contexte où le financement des projets d’entreprise est une gageure.

Créée en 2010 par l’homme d’affaires nigérian Tony Elumelu, la Fondation éponyme, une organisation philanthropique dédiée à l’autonomisation des entrepreneurs africains, a lancé en 2015 un programme décennal d’un montant de 100 millions de dollars afin d’aider les entrepreneurs et porteurs d’idées d’entreprise vivant sur le continent africain. Le Programme d’entreprenariat TEF est ouvert aux entrepreneurs de toute l’Afrique, que ce soit avec de nouvelles idées de démarrage, ou des entreprises existantes de moins de 3 ans, opérant dans tous les secteurs.

Chaque année donc, depuis 2015, ce programme octroie à chacun des milliers de lauréats sélectionnés une somme non remboursable de 5 000 dollars soit pour renforcer leur entreprise ou pour lancer une nouvelle.

 

L’objectif est de créer des millions d’emplois et des revenus nécessaires au développement durable du continent, en appliquant la philosophie de « l’africapitalisme » de son fondateur qui positionne le secteur privé comme moteur de croissance de l’Afrique et souligne l’importance de la création de richesses sociales et économiques. Dans le contexte africain où l’emploi des jeunes est un casse-tête pour les dirigeants et où les banques sont réticentes à financer les projets d’entrepreneuriat, cette initiative est un véritable coup de main à la jeunesse africaine.

 

En lançant ce programme, Tony Elumelu, également créateur de la United Bank of Africa (UBA), ambitionne de « faire émerger une nouvelle race d’entrepreneurs en Afrique » parce qu’il « reste convaincu que le développement de l’Afrique passe par le secteur privé. »

La sixième édition de cette initiative a été lancée le 1er janvier 2020 et sera clôturée le 1er mars 2020. En plus de l’appui financier, les candidats qui seront retenus cette année rejoindront les plus de 9 000 bénéficiaires actuels des 54 pays africains, et bénéficieront d’une formation en affaires, d’un mentorat, et de possibilités de réseautage mondial.

Comme le renseigne le site de la Fondation, la sélection des lauréats se fait sur la base des critères bien définis comme la faisabilité de l’idée d’entreprise ; l’opportunité de marché ; l’évolutivité, c’est-à-dire le potentiel de réplication et de croissance des produits ou services pour créer des emplois et de la richesse ; la maîtrise des exigences de base de la gestion d’une entreprise, des coûts et des revenus ; le potentiel de leadership et la capacité de l’entrepreneur ou du porteur de l’idée d’entreprise d’attirer des clients et des ressources.

L’inscription au programme se fait en ligne sur le lien https://application.tefconnect.com. Contrairement aux éditions précédentes, cette année, l’inscription se fait d’un seul coup et les résultats donnés quelques minutes après donnant au postulant une idée sur la suite de sa candidature. C’est dire qu’il faut de la concentration et du temps au postulant pour réussir son inscription.