Actualité/Mode : Le foulard s’adapte à la modernité

Par le 22/11/2019 0 66 Views

Utilisé depuis longtemps dans la mode, le foulard est ce tissu qui se porte au cou ou sur la tête. Foulard ou fichu cet accessoire de mode est en pleine profusion et ne laisse personne indifférent. De voyage en voyage, il s’est installé maintenant dans la mode et est ancré dans les habitudes.

De simple étoffe à accessoire de mode

A une époque donnée, l’actuel accessoire très prisé servait à confectionner des écharpes, des fichus, des mouchoirs ou des voiles. Carré plié en triangle ou triangle d’étoffes les femmes s’en servaient pour se couvrir la tête et les épaules. Pour les stylistes ou amoureux de cet accessoire de mode, il serait difficile de dire à quelle époque est apparu le foulard comme accessoire de mode apprivoisé. Selon les confidences, c’est un créateur de mode des années 60 qui a eu l’idée de créer des foulards en soie et a ainsi donc donné l’idée à plusieurs autres créateurs. Le foulard est utilisé pour, soit ajouter une touche particulière à une tenue ou pour créer son style. Le foulard n’a de secret ni pour le sexe masculin ni pour la gent féminine même s’il est plus approprié aux femmes. « Le foulard, moi je l’apprécie beaucoup parce-que chez nous c’est vite entré dans la mode et les créateurs ont tôt fait de l’insérer dans nos habitudes. Lors de mes voyages surtout en Afrique, les gens ne comprennent pas mon affection pour cet accessoire » nous confit Marcelo F. un jeune Bénino-italien. Pour d’autres, c’est le suivisme : « je ne sais pas exactement quand ni pourquoi j’ai adopté cet article. Mais je peux dire que moi je suis une grande femme de la mode. Et si quelque chose est d’actualité dans ce domaine je déteste passer à côté » lance Maisha une jeune étudiante camerounaise. Le foulard étant un article qui se porte autour du cou comme accessoire est fait en soie ou en coton et tire son origine des indiens.

Le foulard est très prisé dans plusieurs religions

Le foulard une sorte d’identification dans les religions

Dans la civilisation islamique, le port de foulard est très important voir indispensable pour les femmes. Même si certaines situations comme travailler dans une société publique ou autre amène les femmes musulmanes à juste se couvrir la tête dans certains pays comme la France, à leurs domiciles ces dernières ont l’obligation du port du foulard ainsi que dans l’espace public. Dans la plupart des pays arabes, la femme doit être couverte. C’est leur culture, leur règle et leur loi. Et c’est cela qui d’ailleurs les identifie : La burqua en Afghanistan et Pakistan, le hidjab et le Niqab dans le moyen orient et les pays du Maghreb, la Purdah en Inde… Cependant, le foulard identifie aussi bien les jeunes musulmanes que les chrétiennes. « La jeune femme musulmane se couvre les cheveux avec, symbole sexuel dans les trois religions abrahamaniques, puisque les juives se couvrent également les cheveux à la synagogue et les catholiques, Il y a cinquante aussi quand elles entraient dans une église » précise Isabelle Montplaisir dans « Combats magazine » pour le différencier du voile. D’ailleurs considéré comme signe de respect religieux dans le christianisme, le foulard est à l’heure actuelle adopté et plus utilisé par les « bonnes sœurs ».

Même s’il y a cette amalgame entre la voile et le foulard, c’est le carré Hermès qui les distingue. Foulard en soie indémodable de forme carrée, emblématique de la maison française Hermès, le carré Hermès est un classique intemporel depuis plus de soixante-dix-ans. Il est connu pour sa soie délicate et finement décorée puis imprimée. Dans d’autres situations, il est symbolisé et associé à des domaines comme la politique, le scoutisme, la résistance…

Du traditionnel au contemporain

Conçu à l’origine pour un but précis tel que chiffon de nettoyage : « tissu de sueur », le foulard autour du cou était pour lutter contre la transpiration. Les hommes l’utilisaient donc pendant les climats chauds. Passé cette étape, il était obligatoire pour les femmes dans la Grèce antique de le porter afin de se distinguer des prostituées qui elles devaient être tête découverte. Le foulard a eu beaucoup d’évolution. Les formes, les couleurs, les matières imprimés changent avec le temps et les courants de mode. Plusieurs défilés de mode, de podiums de grands stylistes ont approuvé le foulard et il est devenu un véritable accessoire de mode.

Foulards, période et Stars

Le foulard est désormais sur les podiums des grands défilés

Plus ou moins longue et large, le foulard convient à tous les goûts. En soie, rectangulaire, chèche, keffieh, écharpe, étole, imprimés, il y en existe de différents modèles. Et toujours dans l’optique de plaire plus, d’autres créateurs ajoutent de petites touches fantaisistes sur certains modèles de foulards. Ainsi on a un foulard qui contient par exemple des pom-poms en fils de coton sur ses bordures. Le foulard beaucoup plus axé sur la modestie, la coquetterie a une connotation : c’est de mettre en valeur. Il est très en vogue en hiver, en harmattan, ou en fraîcheur. Surtout pour se protéger du froid et de la bise (vent sec et froid qui souffle du Nord ou du Nord-Est). En ces périodes, il est carrément impossible de sortir sans cet accessoire de mode. Au-delà de sa praticabilité, la tendance est d’avoir toujours quelque chose autour du cou en hiver comme en été. Les stars l’ont prouvé. A les regarder on devine toute de suite que c’est devenu un indispensable au look. Certaines starlettes l’accommodent à une tenue de soirée, d’autres préfèrent le porter avec un Jean et un tee-shirt. La manière de le porter se vulgarise aujourd’hui. On le noue, le dénoue, l’enroule, le froisse, bref le foulard est pratique. Même si l’accessoire s’est adapté plus à la femme, il fait l’unanimité dans tous les continents du monde et est également porté par les hommes. Accessoire indispensable pour toutes les garde-robes, les foulards donnent une touche à une tenue.