L’intelligence artificielle

Par le 16/05/2018 0 123 Views

L’intelligence artificielle est un ensemble de procédés, de technologies qui confère à un ordinateur la capacité de poser des actions réfléchies. Ce terme a été créé dans les années 60 par John McCarthy qui le définit comme étant « la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches qui sont, pour l’instant accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de hauts niveau tels que: l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique« . Souvent abrégé IA (ou AI en anglais pour Artificial Intelligence), l’intelligence artificielle vise à comprendre comment fonctionne la cognition humaine et à la simuler.

De façon habituelle, les programmes informatiques que nous utilisons sont constitués de lignes de code écrites pour exécuter des tâches données selon les différents cas définis par le programmeur. Prenons par exemple l’outil VLC. C’est un simple logiciel qui nous permet de lire des vidéos et de jouer de la musique. Il ne peut pas décider tout seul de faire autre chose. Imaginons maintenant cette application (VLC) dotée d’une intelligence artificielle. Elle serait capable de vous proposer le dernier son de Fanicko parce que vous venez de jouer « On va faire comment? » qui est l’un de ses premiers sons, elle serait capable de mettre des sous-titres dans vos vidéos dans la langue que vous désirez, elle serait capable de beaucoup d’autres choses. Les possibilités qu’offre l’intelligence artificielle sont infinies.
Quand on parle d’intelligence artificielle, plusieurs concepts entrent en jeu. Le machine learning ou apprentissage machine en français en est un. Le machine learning consiste à fournir à un ordinateur une quantité astronomique d’informations afin que ce dernier puisse découvrir tout seul les liens qui existent entre elles. En gros, l’ordinateur va apprendre tout seul les différentes notions cachées dans ces informations et va trouver une sorte de fonction qui a une entrée A associe une sortie B. Une méthode particulière et puissante de machine learning est le deep learning ou l’apprentissage profond.

Schéma récapitulatif

C’est grâce à cette méthode que le programme AlphaGo Zero a pu battre le champion du monde au jeu de Go. On lui a fourni des données de milliers de parties du jeu et il a appris tout seul les différentes stratégies et les différents déplacements possibles dans chaque cas de figure.

AlphaGo Zero, l’IA autodidacte qui a terrassé le champion du monde de go

Le deep learning ne permet pas seulement à un ordinateur de gagner des jeux. Si on met en place un algorithme de deep learning derrière Whatsapp (si ce n’est pas déjà le cas), une machine pourrait vous reconnaitre n’importe où parce qu’elle aurait appris à vous connaitre grâce à vos photos de profil que vous changez fréquemment. « Person of interest » est une série télévisée dans laquelle il est question d’une machine qui identifie des personnes associées à des crimes n’ayant pas encore lieu. Elle illustre bien le concept. Figurez-vous que grâce au deep learning, on peut évaluer vos chances de survie si vous étiez sur le Titanic au moment du naufrage. Intéressant, n’est-ce pas?

On distingue généralement deux types d’intelligence artificielle (IA). Les IA faibles et les IA fortes. Une IA faible simule l’intelligence humaine. Elle ne fait que les actions intelligentes pour lesquelles elle est créée. Une IA forte par contre pourrait en plus d’exécuter des actions intelligentes comprendre et analyser ses raisonnements. Certaines définitions vont jusqu’à dire qu’elle pourrait avoir conscience de sa propre existence, pourrait ressentir des émotions et avoir des sentiments. Le film « Ex Machina » d’Alex Garland sorti en 2015 ou encore Terminator illustre parfaitement ce qu’on pourrait qualifier d’IA forte.

Ex Machina

Ce qu’il faut retenir de tout ce qui précède, c’est que l’intelligence artificielle constitue un champ qui n’est pas totalement exploré et grâce au deep learning, on peut réaliser des merveilles. L’intelligence artificielle a encore de beaux jours devant elle.

Cédric SANT-ANNA

Quand ça concerne les médias sociaux, les technologies nouvelles et surtout l'intelligence artificielle, alors ça m'intéresse. Je suis de ceux qui restent admiratifs devant un nouveau gadget mais qui émettent tout de même une réserve en ce qui concerne l'utilisation qui peut en être faite. Hugh Montefiore le résume si bien quand il dit que “la technologie peut être utilisée pour le meilleur ou le pire. Elle a transformé notre manière de vivre.”